Le chauffage à combustibles végétaux, une énergie simple à maîtriser

Les combustibles végétaux, peu connus mais performants

C'est quoi exactement ?

De manière générale, le chauffage à combustibles végétaux est très performant énergétiquement. On entend par combustible végétal toute matière première issue du monde agricole permettant de faire fonctionner une installation thermique. Ces combustibles sont donc très nombreux mais souvent réservés aux exploitants qui en disposent facilement et en grandes quantités. Toutefois, 2 principaux combustibles se dégagent et sont accessibles de tous : le miscanthus et la rafle de maïs.

La rafle de maïs

La rafle de maïs est le résidu de passage d'un épi de maïs dans une moissonneuse batteuse. Une fois les grains de maïs retirés, la tige sur laquelle ils étaient fixés peut être utilisée comme combustible. Avant l'apparition des chaudières biomasses, ces rafles étaient expédiées dans les pays producteurs de produits cosmétiques pour s'intégrer à la fabrication de maquillage. Aujourd'hui, il est possible de brûler les rafles pour en extraire les calories et chauffer une installation thermique. 

Calorifiquement intéressant, la rafle de maïs nécessite une partie manutention non négligeable et un espace de stockage important étant donné sa masse volumique. Toutefois, elle est très compétitif au niveau de son prix et permet une démarche écologique en traitant les déchets agricoles.

Le miscanthus

Cette plante est actuellement plus connue pour son attrait décoratif dans votre jardin que pour ses pouvoirs calorifiques. Résistante à l'hiver, elle prend la forme de longues tiges pouvant aller jusqu'à 4 mètres de haut. Elle est aujourd'hui présente dans les jardins de nombreux foyers mais les agriculteurs en plantent en grandes quantités car elle permet au sol de se réenrichir après une longue période d'exploitation.

Une fois coupé er séché, le miscanthus est broyé. Il est ensuite utilisable comme combustible pour votre installation biomasse. A retenir : le miscanthus demande une importante place de stockage et surtout une chaudière adaptée.

Une chaudière adaptée

Il y a quelques années, les premiers chauffages à combustibles végétaux se détérioraient rapidement suite à l'acidité provoquée par la création de mâchefer. Une croûte se formait à l'intérieur des chaudières car les combustibles se consummaient sans passer par la phase de fusion.

Afin de contrer cela, la marque autrichienne Guntamatic a développé et brevetté un système de grille à gradins associé à une gestion de l'air primaire et secondaire. Pour limiter la production de mâchefer, la grille à gradin fait avancer le combustible végétal en laissant passer de l'air secondaire, ce qui refroidit le combustible. Un procédé qui fait de Guntamatic le référent dans ce domaine !

EM'TEC Home collabore avec Guntamatic, référence dans la combustion de combustibles végétaux.